• MEXIQUE : Jour 1 / Mexico : Le Musée National d'Anthropologie

     

    Cliquer ici pour avoir des repères historiques sur les civilations pré-hispaniques.

     

     

                                                                        mnah 

     

     

                                                       Mexico-Sigle-Musee-copie-1.jpg

     

     

     

    L'écusson qui orne l'entrée du Musée reproduit le symbole de la ville de Mexico : les Mexicas ou Aztèques, arrivés tardivement dans la vallée au début du 14e siècle, attendaient le signe annoncé (un aigle posé sur un cactus et mangeant un serpent) pour choisir le lieu où fonder leur ville. Manque de bol, le signe est apparu sur une île au milieu d'un grand lac et c'est pourquoi Mexico a été construite sur des marécages plus ou moins asséchés qui provoquent aujourd'hui l'enfoncement progressif de la ville et l'affaissement spectaculaire des plus hauts bâtiments. Bon, les archéologues pensent que le choix de l'endroit a surtout été déterminé par le fait que c'était le seul coin de la région où il restait de la place... pff, sont terre à terre ces archéologues !

     

     

    Saul (2) C'est ce que nous explique sur le parvis, en plein cagna, notre guide Saul (prononcer "sa-oul"), très cultivé et super organisé, mais par ailleurs prototype parfait de l'hidalgo susceptible et fier comme un bar tabac (bodega tabasco ?), sans vouloir vexer un gentilhomme espagnol de ma connaissance...(Ola, papa !)

     

     

    Mexico Inscriptions Musée

    Dans le hall d'entrée, quelques mots d'hommage pour valoriser la richesse culturelle des "admirables" civilisations pré-hispaniques bla-bla, bla-bla... histoire de faire oublier les quelques massacres perpétrés par les conquitadors espagnols qui, en ce sens, n'ont pas fait mieux que les peuplades indigènes, constamment en guerre les unes contre les autres et qui, grâce aux sacrifices, ne s'embarrassaient pas avec le stockage des prisonniers...

     

     

    Le bâtiment a été construit en roche volcanique et en marbre par l'architecte Pedro Ramírez Vazquez que Saul nous décrit comme privilégiant le symbolisme sur l'esthétique... en effet, la colonne pluvieuse du centre de la cour, sorte de fontaine-parapluie, présente le plupart des symboles de l'histoire du Mexique:

     

     

    Mexico fontaine musée

     

     L'aigle, le jaguar, le soleil et l'épée espagnole

     

     

    Mexico-fontaine-musee-2.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

       

                            L'indien et le conquistador

     

     

     

     

                                                                tezcatlipoca

     

    Les Origines 

     

    La première salle visitée retrace les flux migratoires préhistoriques et reproduit avec des figurines l'évolution de l'Homme de l'Altiplano Central, de chasseur-cueilleur en agriculteur-artiste-religieux.

     

    Mexico-Musee-migrations.jpg

    Trois flux migratoires en provenance du continent asiatique.


     

    Musée Mexico préhistoire figurines

      Mexico Musée préhistoire figurines 2

     

    Où l'on peut constater que, quelle que soit l'époque, le plus important dans la vie, comme pour moi, c'est manger...


     

    Mexico Musée préhistoire figurines 3

    Apparition de rituels funéraires


     

    Mexico-Musee-peintures-prehistoire.jpg

    Reproduction de très belles peintures rupestres de l'époque pré-classique.


     

    Mexico-Musee-fresque-prehistoire.jpg

    Cette peinture qui décore un de murs de la salle révèle que le cheval existait dans ces contrées à la préhistoire (Ben alors, les ont tous mangés les Chichimèques ????)

     

     

                                                                                   xipe

     

    L'époque préclassique

     

    Mexico-musee-femme-1.jpg

       Mexico-musee-femme-2.jpg

    Ces représentations en argile de femmes aux bras atrophiés et aux hanches larges prouvent que la fécondité était à l'honneur et nous rassurent sur notre propre état physique...

     

     

                              Mexico Musée acrobate

    Ce vase en forme d'acrobate est la pièce la plus célèbre de la salle consacrée au préclassique, période dominée par les Olmèques.

     

     

     

                                                                                       tlaloc

     

     

     La culture de Teotihuacan

     

    Cette cité des environs de Mexico que nous visiterons demain dominait toute la vallée de 200 à 650 après J-C. Outre la reproduction de la façade du temple de Quetzalcoalt, la salle qui est consacrée à cette ville présente une multitude d'objets (masques, pointes et bijoux en obsidienne, figurines...) et statues trouvés sur le site.

     

    Mexico Musée carte Mexique

    A l'entrée, cette intéressante carte des haut plateaux du Mexique recence tous les sites archéologiques pré-colombiens.

    En simplifiant beaucoup, on peut dire que ce qui est à gauche représente les cités olmèques et aztèques alors qu'à droite on trouve plutôt les sites mayas... mais les influences entre peuplades ont été nombreuses... à tel point que les têtes colossales olmèques (ex: au centre de cette carte) avec leurs traits négroïdes, restent encore un grand mystère...

     

     

    Mexico Musée Disque solaire Teotihuacan Superbe représentation du disque solaire dont la langue symbolise le couteau du sacrifice ou de Mictlantecuhtli le Dieu des morts ? Les archéologues ne sont pas toujours d'accord...

     

     

    Mexico Musée Temple de Quetzalcoatl

    Saul s'arrête longuement devant cette reconstitution pour nous donner toutes les infos sur Tlaloc, le Dieu de la pluie et Quetzalcoalt, le Dieu serpent à plumes car, selon ses dires, on ne pourra pas voir l'original demain... Nous en déduisons que le temple est fermé au public et sommes très déçus... Or je ne trouverai nulle part sur le net l'info d'une quelconque interdiction d'accès à cette pyramide.

    Déjà pleine de doutes sur le moment, j'espère que cette impossibilité n'est pas dû à un manque de temps sur place à cause de la durée prévue de la visite préalable du magasin d'obsidienne... car dans ce cas, je serais très en colère !!!!!!

    Cela dit, la reproduction est très belle car elle restitue les couleurs d'origine... mais ce n'est pas aussi émouvant que la vue d'un original...

    Il paraît en plus que les archéologues ont retrouvé 260 squelettes de victimes sacrificielles enterrées non loin... brrr !


     

    Mexico Musée Thlaloc

    Tlaloc, dieu de la pluie et des tempêtes

    On dirait qu'il a la tête à l'envers.. mais non !


     

    Mexico Musée Quetzalcoatl

    Quetzalcoalt (c'est mon préféré...), dieu de... tout ! (de l'eau, du vent, de la végétation, de l'étoile du matin, de la mort et de la résurrection, inventeur du calendrier... il savait tout faire !)

    Quetzalcoatl est un dieu récurrent dans la religion et l'art mésoaméricains pendant près de 2 000 ans jusqu'à la conquête espagnole (même s'il portait plutôt le nom de "Serpent à plumes" avant une époque tardive). Parmi les civilisations qui pratiquaient son culte, on trouve en effet les Olmèques, les Mixtèques, les Aztèques, le peuple Maya et surtout les Toltèques (l'histoire ne dit pas ce qu'il en était des Pastèques, des Meublentèques et des Raymondoménèques) 


    En fait c'est l'un des 4 dieux créateurs. Son nom signifie "quetzal-oiseau serpent" dans la langue nahuatl.

     Mexico Musée Déesse eau Chalchiuhtlicue Mexico Musée poupée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici la Chalchiuhtlicue (je sais l'écrire mais pas le dire !)                 Et ça c'est une figurine de

     Déesse de l'eau et de la fertilité, c'est la meuf de Tlaloc                   quelques centimètres, d'une

    (preuve que l'amour est aveugle...)                                                  finesse  remarquable...

    Cette colossale statue a été trouvé près de la pyramide                   j'adore !

    de la lune.  

     

     

     Mexico Musée Brasero 2          Mexico Musée Brasero 1 Braseros pour faire brûler l'encens

     

     

     

                                                                                      pierre du soleil

     

     

     La salle Mexica : les Aztèques à Tenochtitlan 

     

    Mexico Musée salle Mexica

     

    Comment vous expliquer simplement ?

    En fait, si les Gaulois ne craignaient qu'une chose, c'est que le ciel leur tombe sur la tête, les Aztèques eux, c'était le soleil leur obsession ! Faut dire que, déjà à cette époque, ils le voyaient disparaître tous les soirs à l'horizon, aussi de là à penser qu'il pouvait disparaître à jamais... Alors pour qu'il revienne, la seule chose à faire (comme pour moi), c'est de lui faire de bons petits plats ! Et que je t'ouvre les torses avec un couteau d'obsidienne, et que je t'arrache le coeur, et que je recueille le sang, et que je te coupe la tête... de quoi bien nourrir son dieu (car c'est bien connu : c'est par le ventre qu'on tient les dieux...)

    D'aucuns ont pu penser que les Aztèques n'avaient pas de coeur... en fait, ils en avaient plein ! Même qu'ils construisaient de belles pierres de sacrifice exprès pour les stocker et recueillir le sang... on ne peut pas vraiment leur en vouloir : ça a marché, le soleil est toujours là 7 siècles après !

     

    Mexico Musée Ocelotl-Cuauhxicalli

    Cette pierre de sacrifice zoomorphe a pour nom (désolée, là il faut que je fasse du copie/collé).... euh... Ocelotl-Cuauhxicalli. Cela signifie le "récipient-aigle-jaguar".


     

    Mexico Musée intérieur Ocelotl-Cuauhxicalli

    En voici (au niveau du dos) l'espace de stockage des denrées divines appelé "Vase de l'aigle" (car il y a des formes de plumes creusées sur le pourtour)

    En y déposant les coeurs, on les offrait donc à la fois au Soleil (aigle) et à la Terre (jaguar).


     

    Mexico Musée Dessus Monument de Tizoc

    En voici une autre énOOOrme, appelée "Monument de Tizoc".

    C'est un monolithe cylindrique d'un diamètre de 2m65 et d'une hauteur de 93cm.

    Sa surface supérieure est ornée d'une soleil à 8 rayons : la rigole creusée dans la couronne solaire servait à l'écoulement du sang jusqu'à une des gueules de Tlaltecuhtli (dieu de la Terre), scupltée sur le côté.


     

    Mexico Musée Monument de Tisoc

     

    Le manteau est orné de reliefs figurant le roi Tizoc (qui régna au XVe siècle) tenant d'autres chefs captifs par les cheveux... (ouh ! la torture !)

    Le monolithe a été mis au jour lors de la réparation du Zocalo (place principale) de Mexico en 1790 et il échappa de peu à la destruction au moment de sa découverte : on voulait en faire des pavés !


     

    Mexico Musée Détail Monument de Tizoc

    Un détail des bas-reliefs de la pierre où l'on voit bien Tizoc détruire férocement le brushing de son adversaire.

                            

                                                              Embleme.gif 

     

     

     

    Donc les Aztèques, tribu errante arrivée dans la vallée au début du XIVe siècle, soit parce qu'ils manquaient de place, soit parce qu'ils ont été abusés par un aigle sur un cactus, ont fondé la capitale de leur empire sur un petit îlot situé à l'ouest du lac Texcoco, au pied des volcans Popocatépetl et Itzaccihuatl.

    Ils asséchèrent les marécages et construisirent des jardins flottants pour agrandir la ville qui était reliée au rivage du lac par 3 chaussées surélevées. Avec son système ingénieux de canaux, digues, radaux flottants et tout-à-l'égout, Tenochtitlan, ville la plus grande du monde avec ses 500 000 habitants, provoqua l'admiration des conquistadors espagnols qui, donc, s'empressèrent de la faire raser.

     

    Mexico Musée Carte Tenochtitlan

    La cité lacustre de Tenochtitlan. 

     

    En effet, celle que l'on a appelé "la Babylone du monde précolombien " a été détruite sur l'ordre de Cortez pour rebâtir la première métropole du Nouveau Monde... La place principale de Mexico a été construite sur le site du Temple Mayor, c'est la raison pour laquelle beaucoup de vestiges ont été trouvés pendant la construction ou la restautation des bâtiments qui l'entourent.


     

    Mexico Musée Temple Mayor

    Dans la salle Mexica, une maquette reconstitue les bâtiments de l'enceinte sacrée située au cœur de la ville. Elle abritait les temples de Quetzalcoatl, de Huitzilopochtli (dieu du soleil et de la guerre) et de Tlaloc (dieu de la pluie). L’ensemble de la cité était dominé par le Templo Mayor, double pyramide rendant hommage à Huitzilopochtli et Tlaloc. C’est au sommet de ses marches qu’avaient lieu les sacrifices humains, destinés à apaiser le dieu solaire et belliqueux.


     

                                  Mexico Musée Statue Prêtre

    Voici la statue d'un prêtre du Dieu de la Mort qui ornait l'entrée du Temple Mayor.

    Le panneau d'infos tient à nous préciser que "l'ornement sur le maxilat, de part sa position, a un caractère phallique". On ne s'en serait pas douté.

     

     

    Mexico Musée Mur de crânes

    Autre style de déco de l'époque : quels crâneurs ces Aztèques !

     

     

                                                                                        soleil

     

     

    Mais l'objet le plus beau, le plus célèbre et le plus symbolique de cette civilisation, c'est sans conteste (du moins pour moi... j'ai un faible !) la Pierre du Soleil, sculpture en basalte connue aussi sous le nom de calendrier aztèque et découverte dans le sous-sol de la place centrale de Mexico.

     

    Mexico Musée Pierre du soleil

    Bon, c'était aussi vraisemblablement un autel de sacrifice, un "cuauhxicalli", posé sur le sol face vers le ciel et souillé du sang des écoeurés (ben oui, ceux auxquels on enlevait le coeur... c'est pas comme ça qu'on dit ?)

    Le disque mesure 3,60 m de diamètre pour un poids supérieur à 24 tonnes...

      

    En fait, il se lit comme une page d'histoire mythique (qui, selon le calendrier divinatoire, se terminerait en 2012...)

    Mais comme cette civilisation garde sa part de mystère, 3 interprétations sont possibles aussi, désireuse de rester objective, je vous les propose toutes : à vous de choisir !

     

     Hypothèse 1 : interprétation matérielle

     

    révélation calendrier azteque

      

     

    Hypothèse 2 : interprétation aléatoire, subjective et sanglante

     

    calendrier maya humour

     

       

    Hypothèse 3 : interprétation archéologique 

     

     

     

    Mexico Musée Pierre du Soleil reconstituée

    Il s'agirait d'une représentation du 5e "soleil" (au centre, avec un couteau sacrificiel dans la bouche), encadré par le nom des 4 ères qui l'ont précédé et flanqué de 2 serres d'aigles refermées sur des coeurs humains... Autour sont disposés des cercles concentriques où l'on repère les 20 signes sacrés du calendrier divinatoire, les 52 années des cycles tels que les calculaient déjà les Toltèques et 2 serpents de feu (un diurne, un nocturne) sur le cercle extérieur.


     

    Mexico Musée Pierre du soleil détail 3

    Les 4 glyphes qui entourent la figure du 5e soleil symbolisent les 4 premiers mondes :

    - le premier monde aurait été détruit quand des jaguars mangèrent les Géants qui le peuplaient (les dinosaures ?)

    - le second monde par de gigantesques tornades de vent  qui transformèrent les hommes en singe

    - le troisième monde par les pluies de feu déchaînées par le dieu de la pluie et de la foudre Tlaloc

    - le quatrième monde par les flots envoyés pendant 52 ans par la déesse de l'eau Chalchiuhtlicue (le déluge ?)
    Les Aztèques croyaient que leur monde, cinquième du nom, serait détruit par un gigantesque tremblement de terre. En fait, on pense aujourd'hui que le dieu central représenté dans la Pierre du Soleil n'est pas Tonatiuh (soleil) mais plutôt le Monstre de la Terre, Tlaltecuhtli (associé donc au tremblement de terre.)

    Le rôle des aztèques était donc de repousser l'échéance en offrant au Soleil l'eau précieuse (le sang).  

     

     

     Pour plus d'infos sur les glyphes de la Pierre du Soleil, cliquer sur le lien ici  

     

      

     

     

                                                                                       SerpentAztequeJauneA

     

     

    Mais la salle Mexica recèle bien d'autres trésors :

     

    Mexico Musée Statue qui fait peur

    Une statue qui fait peur et dont je ne sais même pas le nom... (mais que

    je n'aimerais pas croiser la nuit) : ça serait ce cher Tonatiuh que ça ne m'étonnerait pas !


     

     

    Mexico Musée Serpent

    Un étron de dinosaure (ou un serpent, je ne sais plus...)


      

    Mexico Musée Coaticlue  Mexico Musée Coaticlue dos

    Et une énorme (3,5m de haut) statue de Coatlicue, mère de tous les dieux et déesse de la Terre, "femme à la jupe de serpent" aussi sexy de dos que de face.

    Sorte de Vierge Marie méso-américaine, elle a enfanté le dieu Huitzilopochtli (pourquoi faire simple...) après avoir été fécondée par une boule de plumes tombée du ciel qu'elle mit dans son corsage (je ne vous parle pas de la méfiance que les femmes de notre groupe ont développé vis à vis des plumes pendant ce circuit...)


     

    Musée Mexico Coaticlue dessous

    On pense que cette statue était vraisemblablement suspendue car le dessous était également sculpté (c'est la jolie Coatlicue en train d'accoucher...) 

    La dame devait avoir des atouts autres que physiques car son dieu de mari lui a quand même fait 401 gamins ! (dont elle porte les crânes, les coeurs et les mains en collier autour du cou car ils ont tous été tués par Huimachintructli à sa naissance... sympa la famille !)

     

     

    Mexico Musée Vase obsidienne b

    Pour finir, ce très beau vase sculpté dans de l'obsidienne (quand on connaît la dureté de cette pierre volcanique on ne peut qu'admirer la finesse du travail...)


     

    Mexico Musée Panache de Moctezuma

    Et une reproduction du Panache de Moctezuma fait de plumes de quetzal, de roseaux, d'or et de cuivre (l'original est dans un musée de Vienne !)

     

     

                                                                     Tonatiuh 3

     

     

    Les civilisations des côtes du Golfe du Mexique

     

    Bon, je ne suis pas sûre du nom de cette salle mais je pense qu'elle regroupait plusieurs civilisations sur plusieurs époques...

     

    Mexico Musée Tête colossale

    Avec notamment cette impressionnante tête colossale aux traits

    négroïdes, d'origine olmèque.


     

    Musée Mexico Olmèques

    Et plusieurs objets zoomorphes en bois, terre ou albâtre (ici jaguar et tatou-symbole de la Terre, lièvre-symbole de la fertilité )


     

    Mexico vases olmèques

     

     

     

                                                                 tête maya  

     

    La salle Maya

     

    Pour la suite de la visite, Saul nous a laissé livrés à nous-mêmes, en nous conseillant toutefois ne pas rater cette salle... Nous n'aurons donc pas beaucoup d'informations aujourd'hui sur la civilisation maya, en fait, il les garde pour le musée de Palenque... (c'est vrai qu'on risque un peu l'overdose ce matin !)

     

     Mexico Musée Pierre maya

    ça nous frustre un petit peu parce que cet art est vraiment très beau et

    on aimerait bien pouvoir en profiter avec un oeil averti....

     

    Musée Mexico bas-relief mayaMexico-Musee-Dessin-autosacrifice-maya.jpg

     Dintel 43  Deyaxchilan (Chiapas) 752 après JC.

    Bon, je m'aide quand même un peu des signalétiques en espagnol...

    Là ça parlerait d'auto-sacrifice, un loisir qui consistait par exemple à se percer la langue pour y passer une cordelette que l'on brûlait une fois bien humectée de sang... la fumée dégagée était une offrande alimentaire aux Dieux... ils sont fous ces Mayas !

     

     

     

    Mexico Musée bijoux maya

    J'aime beaucoup ces bijoux mais je vais éviter de lire les explications au cas où ils les auraient utilisés aussi pour des auto-sacrifices... pas envie de savoir quels genres de piercing ils faisaient avec !!!!!


     

    Musée mexico Dieux créateurs maya

    Cette stèle représente la 3e création de l'univers, avec le combat symbolique du soleil contre l'inframonde pour libérer les humains du froid et de l'obscurité (maintenant, plus besoin de combats divins, on a EDF-GDF)...


     

    Musée Mexico Disque Maya

    Sur ce disque, on peut voir un joueur de Pelote (jeu collectif ancêtre de la Coupe du Monde qui symbolisait le combat cosmogonique soleil/lune mais où le meilleur joueur, au lieu d'être racheté à prix d'or par un club étranger prestigieux, finissait illico dans un puits de sacrifice en guise de récompense... en fait c'était plutôt une Coupe de l'Inframonde !) 


     

                                  Mexico Musée Divinité maya

    Les Mayas avaient des divinités pour tous les corps de métier. (je me demande à quoi ressemblait le dieu des profs...) En tous cas, je trouve cette statuette magnifique.


     

    Mexico Musée Frise maya

    Ce fragment de frise trouvé sur un temple dans la région de Campeche représente une jeune roi entouré de 2 divinités.

     

      Mais ce que Saul nous a conseillé de ne surtout pas manquer, c'est la reproduction de la Tombe de Pakal le Grand, souverain maya charismatique à bien des égards (je vous en reparlerai plus tard), telle qu'elle a été découverte en 1952 dans une crypte au fond de la Pyramide des Inscriptions de Palenque. En effet, de nos jours, la visite de ce monument à Palenque est restreinte car la chaleur et la sueur des millions de visiteurs ont abîmé considérablement les stucs qui la décoraient.


     

    Mexico Musée Tombe de Pakal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sarcofage et couvercle ont été taillés dans un énorme bloc de pierre : du fait de son poids et de sa taille, on pense que le sacorphage a été construit avant la pyramide...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mexico Musée Pakal 

      

      

      

      

    Voici Pakal tel qu'il a été trouvé dans sa tombe, tout décoré de bijoux de jade.

     

    Musée Mexico Masque Pakal

     

      

      

       

     

    Et un magnifique portrait sculpté du souverain, où l'on voit bien la déformation que les Mayas faisaient subir au crâne de leurs chefs dans un souci d'esthétique et de différenciation avec le peuple...

     

                                   Mexico Musée Tête Pakal

                                      Moi j'aime bien son front fuyant... ça me rappelle le mien ! 

     

     

      Mexico Musée Objet Tombe PakalMexico Musée déco tombe

       Autres objets trouvés autour de la tombe .

      

       

    Mexico Musée squelettes tombe Pakal

    Plus quelques amis sacrifiés et enterrés avec lui pour lui tenir compagnie : manque plus que les pizzas, la bière et un bon match de foot pour une super réunion de copains !

      

     

    ARTICLE SUIVANT : LES JARDINS FLOTTANTS DE XOCHIMILCO

     

     

     

    « MEXIQUE : Jour 1 / Mexico : Les jardins flottants de XochimilcoMEXIQUE : Jour 1 / Mexico : La Reforma/Chapultepec »

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Mai 2010 à 21:15
    Saby

    Bonne idée ! Avec un travail du style : " Dans ce texte, trouvez ce qui relève de la vérité historique et distinguez-le des interprétations farfelues. Justifiez l'intérêt des 2 niveaux de lecture. Si vous ne trouvez aucun intérêt, surtout ne le dites pas pour ne pas vexer l'auteur"........

    Sinon, je suis comme toi, j'adore le calendrier AZTEQUE (moins 2 points à ta future copie...), on dirait un mandala.

    2
    Samedi 16 Octobre 2010 à 14:59
    Saby

    Je te remercie beaucoup pour ton gentil commentaire, ça motive pour continuer !

    Je suis en effet occupée à terminer mon carnet de voyage de cet été dans l'ouest américain et canadien sur mon autre blog, aussi j'ai laissé un peu le Mexique en suspens... je ne manquerai pas de m'y remettre prochainement, encouragée par ces compliments !

    Bon WE à toi

    Sabine

     

     

    3
    Mardi 13 Mars 2012 à 23:02
    Saby

    Bonjour Patricia

    Merci pour votre gentil commentaire... j'ai justement relu cet article dernièrement et je me suis fait marrer moi-même ! J'oublie que j'écris tant de bêtises !

    Cordialement

    Sabine

    4
    Kwo
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 10:26
    Kwo
    Holà!
    Alors, je n'ai pas tout lu dans le détail ce soir mais en tout cas quel travail! Bravo! Si tu connais des profs d'espagnol, tu peux leur envoyer le lien,ça recoupe bien ce que l'on apprend au lycée. En tout cas, j'aime bien le calendrier Maya. Bisous Kwo
    5
    Amandine
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 10:26
    Amandine
    Bonsoir,je suis tombée sur ton site comme ça par hasard à la base je cherchais des piercings(donc ça n'a vraiment rien avoir):$.J'ai trouvé ton site vraiment intéressant toutes ces photos puis tes petites remarques réalistes mais drôles en même temps,j'ai beaucoup aimé.J'étais déja allée au Mexique et découvrir les temples Maya mais ça c'était y'a longtemps tu m'as fais redécouvrir et ça m'a rappeller des souvenirs merveilleux.
    Alors merci et bon courage à toi , c'est super ce que tu fais ! :)
    6
    patricia
    Dimanche 25 Novembre 2012 à 10:26
    patricia

    Bonjour Sabine,

    je viens de parcourir votre visite au musée de Mexico, parcours que j'ai effectué il y 30 ans, on devient vieux avec l'âge...

    En plus des photos que vous avez réalisées, vous m'avez donné beaucoup de joie avec vos commentaires...

    à plus



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :