•  

    Blason-dAzay-le-Rideau-copie-1.png" Blazon d'azur aux trois aigles d'or "

    Le premier château médiéval d'Azay fut construit aux alentours de 1120 par l'un des premiers seigneurs du lieu, Ridel (ou Rideau) d'Azay, chevalier de Philippe Auguste, qui édifia une forteresse défensive censée protéger la route entre Tours et Chinon.

     Il fut brûlé par Charles VII en 1418 lorsque le roi, de séjour à Azay sur la route de Chinon, est provoqué par les troupes bourguignonnes qui occupent la place forte. Le capitaine et 350 soldats sont exécutés, et le village gardera d'ailleurs jusqu'au XVIIIe siècle le nom "d'Azay-le-Brûlé".

     Le château actuel fut bâti entre 1518 et 1523 par le maire de Tours et trésorier du roi François Ier, Gilles Berthelot : il s'agit d'un des chefs-d'œuvre de la première Renaissance française. 

    « Un diamant taillé à facettes serti par l’Indre » Balzac 

    Azay Le Rideau façade avant         Vue sur l'avant du château... légèrement à contre-jour !

    Azay-Le-Rideau-facade-avant-2.jpg Deux miroirs d'eau permettent aux façades de se refléter, ce qui rajoute à la beauté de ce petit château.

    Azay Le Rideau barque    Un vrai conte de fée ! 

    Azay-Le-Rideau façade arrière

    Azay Le rideau parc     Le parc qui lui sert d'écrin est magnifique en automne...  

    Oct 2010 Azay-Le-Rideau Maxime Le châtelain devant sa propriété...   

    Azay Le Rideau façade arrière La façade arrière  

    Azay-Le-Rideau le Village Le village d'Azay le Rideau et l'Eglise St Symphorien.  

     

    Blason Amboise

     « Palé d'or et de gueules de six pièces, au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or »  

    Amboise-2.jpg

     Célèbre pour son château qui domine la Loire, Amboise recèle également des vestiges de l'âge du bronze final. Pour certains historiens, Amboise pourrait avoir été le centre religieux et commercial initial de la tribu des Turones. Le plateau des Châtelliers, sur le bord duquel est bâti le château d'Amboise, recèle un des plus importants site néolithique chasséen des Pays de Loire.

    Amboise-chateau.jpgLe château fut une résidence royale au 15e siècle : Charles VII en fit un véritable palais et Charles VIII y invita de nombreux artistes italiens afin de le transformer à la mode de la Renaissance.

    Amboise pano 1François Ier délaissera ensuite Amboise pour Fontainebleau mais invitera Léonard de Vinci à séjourner dans la demeure du Clos Lucé : un souterrain reliant les deux sites fut d'ailleurs percé à l'occasion !

    Amboise pano À partir d'Henri III, les séjours royaux se firent plus rares, pour devenir quasi inexistants. Peu à peu, le château se transforme en prison de luxe pour les grands personnages de l'Etat ! Louis XIV y enfermera Nicolas Fouquet et le duc de Lauzun...

    Amboise-plan.png  Plan du château au 15e siècle

    Amboise-vue-sur-Loire2.jpg   Vue sur la Loire sublimée par la lumière du soleil du soir...   

    Amboise chapelle St HubertRegardez-bien : le clocher de la chapelle St Hubert présente une drôle de paire de cornes... Besoin d'un zoom ?

    Amboise-clocher-Chapelle-St-Hubert.jpg

    Amboise Tour de l'HorlogeLa tour de l'Horloge, qui se situe au milieu de la rue piétonne, faisait partie des remparts de la ville médiévale.

    Amboise-place-2.jpgMaisons à colombages sur la place du château

     

    Clos Lucet

    Né le 15 avril 1452 près de Vinci en Italie, Léonard de Vinci est accueilli à Amboise en 1516 par son ami et mécène François 1er. Il s'installe au Château du Clos Lucé où il vécut les trois dernières années de sa vie, travaillant à ses mille passions.  


    Amboise Maison de Léonard de Vinci Le Clos Lucé est aujourd'hui un musée qui a pour vocation de permettre au public d’appréhender l’univers quotidien et créatif de Léonard de Vinci. 

    Amboise Clos Lucé château La passionnante visite permet en effet d’y découvrir 40 de ses fabuleuses inventions (réalisées par IBM d’après des dessins originaux illustrant les thèmes du génie militaire, de l'hydraulique, de l'aéronautique et des mécanismes).

    Amboise Clos Lucé Chambre Léonard La chambre de Léonard.

    Amboise Clos Lucé engin de levage Dans le Parc, 18 machines géantes, 40 toiles translucides et 8 points sonores permettent de comprendre Léonard peintre, ingénieur, architecte, botaniste...  inventeur de génie, quoi !

    Amboise Clos Lucé engin 2 Bon là c'est vraisemblablement un engin hydraulique mais ne me demandez pas son utilité ! (une rampe de skate ?)

    Amboise Clos Lucé parc 3 Les couleurs automnales magnifient ici aussi les alentours du château...

    Amboise Clos Lucé parc

    Amboise Clos Lucé parc 2

     ... il ne nous reste plus qu'à  revenir en Touraine au printemps pour voir les parcs et les jardins fleuris ! 

     

    rose.gif

     


    2 commentaires